Responsabilité civile du citoyen sauveteur

  • Une évolution à prendre en compte dans l'animation des formations SST en particulier dans la sous-compétence 1.1 du SST "identifier le cadre juridique du rôle du SST".

    A été publiée la loi n° 2020-840 du 3 juillet 2020 visant à créer le statut de citoyen sauveteur

    « Quiconque porte assistance de manière bénévole à une personne en situation apparente de péril grave et imminent est un citoyen sauveteur et bénéficie de la qualité de collaborateur occasionnel du service public.

    « Le citoyen sauveteur effectue, jusqu'à l'arrivée des services de secours, les gestes de premiers secours par, le cas échéant, la mise en œuvre de compressions thoraciques, associées ou non à l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe.

    « Les diligences normales mentionnées au troisième alinéa de l'article 121-3 du code pénal s'apprécient, pour le citoyen sauveteur, au regard notamment de l'urgence dans laquelle il intervient ainsi que des informations dont il dispose au moment de son intervention.

    « Lorsqu'il résulte un préjudice du fait de son intervention, le citoyen sauveteur est exonéré de toute responsabilité civile, sauf en cas de faute lourde ou intentionnelle de sa part. »


  • Retour
    Vous souhaitez nous contacter ?
    Composez le 04 42 20 99 19 ou remplissez le formulaire ci-dessous :